ART | ESPACE PUBLIC | DÉVELOPPEMENT LOCAL


SPARCK_map_Praia
Evénement: Art | espace public | développement local
- Colloque international
Organisé par: ci.dlot - Centro de Investigação em Desemvolvimento Local e Ordenamento de Território (Université du Cap Vert)
Date: 28 juin – 4 juillet 2009
Lieux: Praia - Mindelo -
Porto Madeira | Cap Vert

 

Lors du colloque ACC de Cape Town en avril 2009, l’équipe SPARCK a entamé une discussion fort intéressante avec l’architecte capverdienne Patricia Anahory, fondatrice et directrice de ci.dlot, un institut de recherche à l’Université du Cap Vert axé sur le développement local et l’urbanification. De cette conversation est issue une invitation à participer, du 28 juin au 4 juillet 2009, à un colloque international organisé par ci.dlot, intitulé "Art | espace public | développement local". Le colloque s’était donné pour but d’explorer de nouvelles donnes dans plusieurs domaines: les liens entre art et ville, la nature des espaces physiques et conceptuels au sein de l’espace urbain, le rôle de l’art dans l’articulation de l’espace public.

Le colloque était structuré de façon à permettre des interventions de tous les participants dans plusieurs villes du pays et des rencontres, dans ces villes, avec de nombreux interlocuteurs qui s’intéressent aux genres de questions soulevées par le colloque. Parmi ces interlocuteurs:

- Atelier MAR, une ONG fondée en 1979, basée à Mindelo (île de Sao Vicente), qui, à travers les îles du Cap Vert, promeut des formes de développement axées sur la vie quotidienne des communautés, se bat contre la paupérisation et soutient l’usage de technologies alternatives, et, à Mindelo même, anime un centre d’études pour l’art et l’artisanat;

- Porto Madeira, un espace innovant fondé par la plasticienne et poète capverdienne Misa, lieu qui se focalise sur le développement local et l’autonomisation des femmes via l’art et l’artisanat, qui reçoit du monde entier des artistes en résidence et qui organise des colloques internationaux sur les intersections entre art, artisanat et développement durable;

- M_EIA – Instituto Universitario de Arte, Technologia e Cultura, projet expérimental pilote: le premier institut d’études supérieures dédié, au Cap Vert, aux beaux arts, au design et à la culture visuelle.

 

Lors du colloque ci.dlot, présentations et discussions on porté sur nombre de questions, dont:

- Comment constituer des consortiums transdisciplinaires afin de développer, en partenariat avec des créateurs locaux, des projets d'art et d'architecture publics pertinents;

- Comment planifier et mettre concrètement sur pied des initiatives qui répondent réellement et efficacement aux demandes de publics locaux;

- Comment encourager le développement d'initiatives estudiantines novatrices portant sur la création de curriculums en art, en architecture et en design qui aient une réelle incidence sur la vie des communautés, et comment soutenir ces initiatives sur la longue durée.

 

Plusieurs artistes capverdiens ont participé aux débats, dont Misa, fondatrice de l’espace Porto Madeira. Présentes aussi étaient deux spécialistes brésiliennes: la chercheuse et activiste Celia Ramos Antonacci (Universidade do Estado de Santa Catarina), dont le travail porte sur les interventions artistiques à visée socio-publique, les pratiques d’urbanisme alternatives et les cultures de protestation urbaine; la plasticienne Nele Azevedo, dont l’œuvre porte un regard critique sur les usages de l’art et de l’architecture monumentales dans l’articulation des espaces, des identités et des politiques en milieu urbain.

La rencontre de l’équipe SPARCK avec Ramos Antonacci et Azevedo a participé à concrétiser des liens qui se dessinaient avec le Brésil depuis la participation de Kadiatou Diallo au séminaire Rumos (São Paulo, 14-18 avril 2009). De nouvelles collaborations s’échafaudent, dont une participation de SPARCK à la Biennale de São Paulo en 2010.